Une écriture drôle, insicive,  un brin de folie de Michaël Escoffier.
Une mise en images raffinée, qui rappelle les collages "à la Prévert" de Kris Di Giacomo.

Un vrai plaisir à consommer sans modération!
Chez L'atelier du Poisson Soluble


gfdgfdh
Retour à l'accueil