Je viens de recevoir un petit cadeau.
Oui, oui un cadeau sintillant de couleur.
Un cadeau comme j'aimerais en recevoir plus souvent!

Dans le cadre de leur projet d'école "A l'école de la forêt", les élèves* ont conçu ce livre avec la complicité de leur enseignante Patricia Talet. Pour la narration, ils se sont appuyés sur cet album magnifique Il faudra de Thierry Lenain - Sabarcane

Durant une journée, j'ai eu le plaisir de les accompagner pour mettre en images
               les mots,
               les phrases,
               les non-dits,
               les refus,
               les espérances....
                              et les émotions!


Difficile aujourd'hui de choisir lesquelles vous faire partager...
En voici trois. 
 
L'enfant ne vit aucune fleur, disparues, emportées dans de trop gros bouquets.
Il se dit
Il faudra les laisser s'épanouir et vivre où le vent les a semées,
Il faudra laisser faire les fleuristes qui sont des spécialistes.




L'enfant vit dans son rêve la terre et ses forêts verdoyantes,
peuplées d'essences odorantes, d'animaux et de felurs colorées.




Puis l'enfant s'éveilla et il crut à son rêve.
Il chuchota aux arbres, aux cerfs et aux oiseaux...

Il faudra que je parle aux hommes.

J'espère que vous aussi, vous écouterez cet enfant....
Et puis, dire la joie qui nourrit mes rencontres lorsqu'un enfant découvre cette richesse là, souvent cachée, mutilée.


* Classe de CM2, Ecole Daudet Vedène en vaucluse

Retour à l'accueil